Le Parlement européen des Jeunes est né d’une initiative privée en 1987 à Fontainebleau (Seine-et-Marne, France). De retour d’une rencontre de « l’ONU des jeunes », plusieurs lycéens et leurs familles imaginent un système équivalent à l’échelle européenne.

Ils sollicitent leurs connaissances dans plusieurs pays européens et c’est le 19 mars 1988 que s’ouvre la première session internationale du PEJ. Rapidement, une puis trois sessions internationales sont organisées chaque année. Des comités nationaux se mettent alors en place dans plusieurs pays pour relayer les actions et faciliter la participation des jeunes aux sessions.

 

Vers la fin de l’année 1992, le siège internationale se déplace de Fontainebleau à Oxford. Un an et demi plus tard, le 25 juin 1994, un groupe de jeunes, d’enseignants et de parents, emmenés par Laurent Grégoire, fonde le Parlement européen des Jeunes – France, comité national dont l’existence ne se justifiait pas jusqu’alors en présence de la structure internationale sur le sol français.

Dès sa création, le PEJ-France œuvre à l’organisation de sessions nationales plus régulières, afin d’offrir l’opportunité à un nombre croissant de lycéens de participer à ces expériences uniques. A partir de 1997, s’instaure le rythme de deux sessions nationales par an.

Dans la perspective de plus grands échanges culturels, le PEJ-France entreprend à partir de 1999 l’organisation régulière de « forums européens » qui proposent aux jeunes de 18 à 25 ans de toute l’Europe de se retrouver pour une longue semaine d’échanges et de débats, durant l’été.