Campagnes sur des thèmes nationaux, manque de légitimité des institutions européennes, taux de participation constamment en baisse…

« La campagne électorale de 2014 sera plus intéressante, plus européenne et plus politique que lors des élections précédentes. J'espère que les partis politiques, les candidats et les médias passeront tous à la vitesse supérieure, pour que les électeurs puissent faire des choix sérieux sur les sujets politiques importants qui sont désormais également traités par le Parlement. »

Andrew Duff, parlementaire européen britannique (ALDE), membre de la Commission des Affaires constitutionnelles, 28 mai 2013.

Cette résolution a été débattue lors du 10è Forum européen à Dijon, en juillet 2013

Soutient les Organisations Non-Gouvernementales (ONG) dans leurs efforts de sensibilisation du public à l’Union européenne

Appelle tous les Etats-membres de l’UE à introduire le vote obligatoire aux élections du Parlement Européen

Recommande à tous les Etats-membres d’établir l’âge légal minimum du suffrage à 18 ans

Encourage les ministres de l’Education de chaque Etat-membre à intégrer des cours interdisciplinaires sur l’UE et ses institutions au sein du parcours scolaire

Encourage les chaînes audiovisuelles et toute autre entité intéressée à diffuser les débats électoraux du Parlement Européen à la télévision ou sur internet.

Soutient la création d'un réel budget européen (pas seulement pour la PAC), pour donner plus de pouvoir à l'assemblée européenne qui gagnerait en légitimité aux yeux des euro-citoyens.

  • Léa O.
    Merci pour ta participation au débat ! Néanmoins pourrais-tu développer un peu ce que tu entends par "réel budget européen" ?

Supporte la création d’un jour commun du « Citoyen de l’Union Européenne » dans les écoles afin de sensibiliser les jeunes à l’UE

Your Answer

Please login first to submit.