Retour sur le T4ET !

Categories: Actualités,Formations

Du 30 janvier au 2 février 2014 a eu lieu le premier T4ET du PEJ-France, à Bois-le-Roi. Ce Training for EYP Trainers (T4ET) permettra de réaliser des week-ends et journées de formation dans toute la France.

 

NAOMMIE, la révélation du week-end

 

Bois-le-Roi, environ 23h. Julien, le dernier arrivant, rejoint l’ensemble du groupe à la base de loisirs UCPA pour participer au Francovillage, activité du soir proposée par William et Rémi (fiers de représenter respectivement la Bretagne et la Vendée). La salle où se trouvent les 19 participants (dont 3 formatrices) est spacieuse, notamment grâce à une véranda qui laissera le soleil baigner la formation durant tout le week-end.

 

Réflexion

 

 

DSC03114
Le lendemain, Anastasiia, tout droit venue d’Ukraine, lance la formation avec un teambuilding en chansons. Un bingo humain permet de découvrir un peu plus chaque participant et à Margot de gagner un Mozartkugel pour avoir rempli sa grille en première. Et vous, où auriez-vous placé Clément ou Yanis ? Au programme de la journée sont prévus de nombreux modules : débriefing, feedback, dynamiques de groupe, prise de parole en public. Après le déjeuner a lieu un atelier aussi inattendu qu’apprécié par les participants : un moment de relaxation pour prendre le temps de réfléchir aux raisons de sa présence. Le dîner est suivi d’un module portant sur la recette pour préparer une formation : le NAOMMIE. Ce module est la clef de voûte de la formation et permet aux participants d’approcher plus concrètement ce qui les attend dans quelques mois pour réaliser les CAT, HOT, JET et autres formations. La journée s’achève par une soirée déguisée, à l’occasion de laquelle Eloïse et Noé font goûter la musique chinoise aux quelques fêtards (au grand plaisir de Sophia), tandis que Samuel et Charles se lancent déjà dans un exercice pratique sur le NAOMMIE.

 

 

JTLa journée du samedi est entamée par un résumé de la journée précédente, mis en scène par Thomas et Bérengère sous forme de journal télévisé. Grâce aux deux présentateurs, la matinée se poursuit dans la bonne humeur par un module sur l’art animé par Charles et Samuel, puis par une formation au porte-à-porte par Rémi. Ces exercices pratiques sont suivis d’une présentation des différentes personnalités et styles d’apprentissage, puis d’une deuxième partie sur le NAOMMIE. Suite à une discussion sur les différents modes d’évaluation, Lia décide de mettre à l’essai une méthode surprenante pour obtenir des retours sur la journée : chaque participant s’allonge, ferme les yeux et prend la parole à son tour lorsqu’il le souhaite pour répondre aux questions posées. A la surprise générale, l’exercice se déroule avec une fluidité singulière et sans que la parole ne soit coupée une seule fois. La journée s’achève par…des devoirs : par groupe de trois, les participants doivent préparer pour le lendemain matin un module de formation de 20 minutes à l’aide du NAOMMIE. La nuit sera courte pour certains.

 

 

Créativité

 En dépit de l’intensité des deux premiers jours, le dimanche matin a requis toute l’attention des participants puisque c’était à eux de mener les modules de formation. Ceux-ci portaient sur des sujets variés mais avec pour objet commun le rôle de formateur :

  • Rôle, responsabilité et éthique du formateur ;
  • La créativité ;
  • La gestion de l’énergie d’un groupe ;
  • Le langage corporel ;
  • Pour terminer ces exercices pratiques un module d’autant plus utile qu’il est applicable quotidiennement : la gestion du temps, animé dans la bonne humeur par Basile, Myriam et Céline.

 

 

AdoubementCes trois formidables jours de formation ont été conclus par diverses solennités : chant de l’hymne des formateurs écrit par Laura (formatrice) sur le thème des Champs-Elysées de Joe Dassin ; adoubement avec un tuba de plongée par Anastasiia de chaque nouveau formateur, qui prête serment à cette occasion.

 

 


Les formations en 2014

 

Ce T4ET s’inscrit dans le programme du PEJ-France comme le premier pas vers une intensification des formations, afin de permettre le développement personnel de ses membres tout en leur offrant la possibilité de s’impliquer plus ou différemment dans l’association. Les formations concernent tous les membres, bénévoles expérimentés comme jeunes PEJistes. La création d’une équipe de formateurs permettra également aux comités régionaux d’organiser plus facilement leurs propres formations, et ainsi de répondre aux besoins du réseau de manière plus précise.


Et vous ?

 Dites-nous quelles formations vous intéressent !

Répondez au sondage ! →