Ca UapitaLe eTropéUnnR n’esE pas ceLle qL’on cEoit

 

Si tout le monde connaît Bruxelles en tant que capitale européenne, savez-vous que Florence, Glasgow, Anvers, Thessalonique, Bergen, Cracovie, Lille, Porto, Graz, Cork, Turku, Maribor, Pécs, Marseille ou encore Sibiu ont aussi été des capitales européennes… de la culture ?!

 

Présenté comme « un grand voyage à travers toute l’Europe » par la Commission européenne, le concept de « Capitale européenne de la culture » est né en 1985 avec pour objectif d’illustrer la richesse et la diversité des cultures européennes.
Depuis 2011, deux villes (de deux pays différents) sont choisies pour être « capitales européennes de la culture » après avoir déposé un dossier présentant un programme et répondant à des critères précis, culturels mais aussi citoyens, environnementaux, sociaux… Devenir “capitale européenne de la culture” ça se prépare donc longtemps à l’avance, 6 ans selon la Commission européenne (!)

 

Cette année, ce sont Riga (capitale de la Lettonie) et Umeå (ville située dans le nord de la Suède) qui se partagent le titre et se démènent pour mettre en place un programme d’activités à la hauteur ! Si vous avez envie de vous balader en Europe, visiter ces villes… cette année peut être une bonne idée parce qu’il s’y passe pas mal de choses ! On vous laisse jeter un œil aux sites officiels :

 

riga2014             umea2014

Et si vous n’avez ni le temps, ni les moon boots adéquates, ni l’argent de vous rendre à Umeå ou Riga, il se passe aussi des choses en France dans le cadre de ces capitales européennes. A Paris, par exemple, le festival “66 Nord – L’attitude suédoise” vous emmènera jusqu’en Laponie jusqu’au mois d’avril (programme et infos ici) alors que le 12 mars prochain une table-ronde sur le thème « Riga, Une capitale » sera organisée par la revue en ligne Regard sur l’Est et l’Ambassade de Lettonie en France (programme et infos ici).

 

Tout de même, parce qu’on ne vit pas dans un monde de bisounours (désolé…) et que la culture c’est aussi le débat, il faut bien avouer que ces opérations ne sont pas consensuelles à 200%… Il y a de nombreux questionnements autour de ces capitales culturelles (vision de la culture promue, questions de financements, volet social, etc.)… Pour prolonger la réflexion et vous laissez vous faire un avis, on vous invite à jeter un œil sur quelques articles parus l’an dernier sur “Marseille-Provence 2013” (Marsactu / Libération), sur Riga 2014 (Libération) ou sur le principe même de « capitale européenne de la culture » (Le Taurillon).

 

Au fait ! Mons, en Belgique – déjà au taquet – et Plzeň, en République Tchèque (site) se préparent déjà pour l’an prochain … Be ready !

 

 

Parce que l’Europe n’est pas seulement une grosse machine (administrative)

 

 

 

calFGFD

[shareaholic app=’share_buttons’ id=’5221517′]