estonie

 

 

Saviez-vous que l’Estonie est aujourd’hui le membre le moins endetté de l’Union Européenne, avec une dette représentant 6% de son PNB ? Il est classé 22ème pays où il est le plus facile de faire des affaires par la Banque Mondiale. Sur 189 pays…
Ce mouchoir de poche balte, injustement peu connu du grand public, a quelques particularités dont on pourrait s’inspirer.

 

 

 

Quelques statistiques parce que ça fait toujours bien :

 

► 25% c’est le pourcentage d’e-électeurs aux élections législatives de 2011 (tandis qu’en France, on saute de joie parce qu’on peut préparer sa demande de procuration en ligne !). Par ailleurs chaque citoyen dispose également d’une adresse mail administrative cryptée.

 

► 77% des estoniens utilisent internet et acceptent que leurs données les plus personnelles soient mises en ligne : dossier médical, déclarations de revenus, … bref, une véritable culture du numérique s’y est développée.

 

► 99,6% des opérations bancaires et 95% des déclarations d’impôt se font sur internet.

 

 

 

Et quelques conseils, parce qu’on veut votre bien :

 

► Si vous voyagez en Estonie :  pas la peine de demander de code wifi, il est déverrouillé.

 

► Si vous accouchez en Estonie :  votre bébé sera déjà enregistré, vous n’aurez plus qu’un clic à faire pour toucher vos allocations parentales (et oui, les informations circulent)

 

 ► Si vous êtes du genre entrepreneur, avant les États-Unis, essayez l’Estonie : le temps nécessaire pour créer son entreprise y est estimé à 18 minutes (tout se fait en ligne). Conséquence logique : le pays détient le record mondial du nombre de start-up par habitant.

Et ce n’est pas Geoffrey, jeune français travaillant au Garage48, espace de coworking à Tallin, qui vous dira le contraire  “Quand on est dans la technologie, le choix de l’Estonie s’impose. C’est tout simplement le pays le plus avancé d’Europe.

 

 

 

Cette liste non exhaustive peut faire rêver, ou du moins réfléchir, ceux qui souhaitent moderniser la vie, qu’elle soit politique, économique, administrative…
L’Union européenne, c’est aussi l’opportunité d’étudier ce qui se fait, ce qui marche ailleurs, et de le reproduire ou l’adapter lorsque c’est pertinent.

 

 

 

pour aller plus loin

Estonie, terre d’innovation(s), à lire sur MTI Review

L’Estonie, petit pays dopé par ses “start-up ” à écouter sur France info

Le numéro 12 du magazine Usbek et Rica

 

Petite fiche pratique de Toute l’Europe

Blog d’un français en Estonie.

 

 

 

Parce que l’estonnante Estonie n’a pas fini de nous surprendre.

 

 

 

calFGFD

[shareaholic app=’share_buttons’ id=’5221517′]