Tous les lundis jusqu’aux élections (25mai) le #caleidoscool devient encore plus cool. Hé oui, on a demandé à des gens passionnés et passionnants de nous faire découvrir leur vision de l’Europe. Ils viennent tous d’assos ou de projets dont on a déjà parlé ici et là.
Aujourd’hui Valentine, Chargée de projets pour l’association Civisme et démocratie, vous savez, c’était notre conseil du jour 14, jouer à j’Europe !

 

 

Le Street Art arrive (des métros new-yorkais) en Europe dans les années 80 et depuis on peut en observer un peu partout de Londres à Berlin en graff’ant par Athènes ou Ljubljana… Et sous toutes les formes ! Pochoirs, de graffitis, de mosaïque, d’affiches ou encore de projections…
Il faudrait un #caléidoscool tout entier pour faire le tour de tous les street artists d’Europe, de leurs démarches, combats, sensibilités… C’est pourquoi cette case est un petit aperçu de ce qu’il y a à voir (et aussi de mes coups de cœur j’avoue) pour ce qui est du reste : à vous de lever les yeux en vous baladant !
Même si Berlin & Londres sont les grandes capitales du Street Art, et que Banksy il est cool, le Street art en Europe est aussi à :

 

 

• Lisbonne

 

Dans cette ville portugaise il existe une manière à part entière de contester la crise économique et les mesures d’austérité prises par le gouvernement : « jamais, depuis la révolution des œillets de 1974, les murs de la ville n’ont eu autant de choses à dire » explique une étudiante en journalisme. Le Street art sous toutes ses formes s’exprime sur les bâtiments de la cidade.

 

1

Blu (graffeur et vidéaste italien) & Os Gémeos (deux graffeurs frères jumeaux originaire de São Paulo).
Et sinon il y a le projet ouvert jusqu’à mars 2015, en collaboration avec la plateforme artistique Underdogs à Lisbonne, 365 jours de “Hors les Murs” à l’institut Franco-Portugais.

 

 

Aarhus

 

Aaarhus est la deuxième ville du Danemark pays du Lego! Lego qui – tiens, tiens, tiens – ont servi à l’artiste urbain allemand Jan Vormann pour « soigner » quelques murs d’Aarhus (et autres monuments, escaliers en ruine… partout dans le monde) avec son projet poétique intitulé Dispatchwork

 

STREET ART AARHUS

 

 

Doel (prononcez « Doul » !)

Spécial cœur x2 à la curieuse ville (presque) fantôme de Belgique

 

4

Doel est un petit village flamand qui abrite une petite trentaine d’habitants et une mine d’or de graffs. L’exode des habitants a commencé dans les années 1970 suite à la construction de la centrale nucléaire et au projet d’extension du port d’Anvers.
Graffitis et autres interventions artistiques viennent orner les carcasses des maisons abandonnées de cette ville qui semble leur appartenir…

 

3 5

Un des célèbre rats de Roa – street artiste belge.

 

 

Et un hommage à Feu La Tour Paris 13 !

 

Elle a réunit plus de 100 artistes de Street Art venus des 4 coins de l’Europe et du monde dans 36 appartements à l’automne 2013. A visiter, dorénavant, virtuellement ici .

tour13

 

 

Petite webographie de Street Artist que j’aime bien

 

Hell’O Monsters (BE)
Ernest Zacharevic aka Zach ou le “Banksy Malais” (LT)
Seth (FR)
Okuda (ESP)
Vils (PRT)
et bien plus encore à découvrir partout en Europe !

 

 

 

PS : Je dis ça je dis rien mais en jouant à J’Europe on peut gagner un Pass InterRail pour aller voir tout ça de nos propres mirettes 😉

 

 

 

Parce-que l’Europe est un espace public et que l’espace, ils l’investissent, l’interrogent, le remettent en question et en avant !

 

 

 

calFGFD

[shareaholic app=’share_buttons’ id=’5221517′]