10 ans, 10 pays. Aujourd’hui on fête les 10 ans du plus grand élargissement de l’Union européenne à ce jour (et pour un bon moment pourrait-on parier sans trop de risque): le 1er mai 2004, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Hongrie, Chypre et Malte devenaient en effet membres de l’UE.

 

Un anniversaire comme ça, ça se fête. Alors on s’est mis un défi personnel: trouver 10 choses sur des dix pays que vous ne savez pas encore !

 

 

CHYPRE

ÉDUCATION

Chypre, a pas mal de choses à nous apprendre en terme d’éducation. Par contre pour trouver des l’info sur l’actualité de Chypre en français, c’est un peu compliqué (comprendre quasi-impossible) donc on s’excuse mais les liens qui suivent sont en anglais (on vous passe les articles en grec, c’est déjà sympa!).

 

Un rapport de Eurostat (les rigolos qui s’occupent des statistiques de l’UE) publié récemment montrait que Chypre était bien placé au niveau des objectifs éducatifs de l’Europe 2020, notamment en ce qui concerne les “décrocheurs” (les jeunes qui quittent le système éducatif sans diplôme). Le taux de décrochage scolaire dans l’UE est de 12% en moyenne, il est de 9,1% à Chypre (et a diminué de moitié) alors qu’il est de 9,3% en Finlande (le bon élève européen de l’éducation) et 9,7% en France (article des Echos ; article du site Orientations et article du Cyprus Mail (in English)).

 

Malgré ses problèmes relationnels entre Chypriotes grecs et Chypriotes turcs, l’île est un exemple pour l’enseignement de l’histoire, particulièrement lorsque celle-ci est conflictuelle. C’est ce qu’explique Tatjana Milko du Conseil de l’Europe dans ce podcast (et ça pourrait donner des idées ailleurs en Europe…)

 

Enfin, au niveau très local et pour faire plaisir aux plus geeks d’entre vous, sachez que la Lighthouse Progressive Primary School de Limassol (la 2è ville du pays), une école à la pédagogie alternative, accepte désormais les bitcoins (monnaie virtuelle )

 

 

MALTE

PARITÉ

Cette petite île au sud de l’Italie a nommé à sa tête, une présidente.
C’était le 4 avril 2014, Marie Louise Coleiro Preca, ministre des Affaires sociales depuis mars 2013, est devenue la 21ème cheffe d’État en exercice dans ce monde. Elle est donc la 9ème présidente du plus petit État européen ( et seconde femme présidente ! ).
Pendant les cinq prochaines années, Marie Louise Coleiro Preca souhaite tout particulièrement insister sur les questions d’intégration, de tolérance et de diversité au sein de l’État membre.
En apprenant l’info sur le site de la rtbf, ce que l’on retient surtout, c’est que l’on n’en a pas entendu parler plus tôt ! Bah alors, on s’en fout de Malte ?

 

 

HONGRIE

LINGUISTIQUE

En écoutant la langue hongroise on peut se poser quelques questions sur son origine. Les sons sont en effet parfaitement éloignés de tous ceux que l’on connaît autour de nous !
Nous avons donc mené l’enquête :

 

Malgré la position géographique de la Hongrie en Europe, la langue hongroise fait partie de la famille des langues finno-ougriennes, parlées de la mer Baltique et du nord de la Scandinavie jusqu’à l’Oural.
Le hongrois ressemble donc au finnois ainsi qu’à l’estonien et à certains dialectes de Sibérie et d’Asie centrale.

 

atila
Une hypothèse revient pourtant fréquemment : les hongrois seraient descendants des Huns ! La tribu semi-nomade menée par Attila aurait posé ses valises quelques temps dans l’actuelle Hongrie.
Ceci pourra expliquer que vous croisiez pas mal de personnes prénommées Attila si vous vous baladez en Hongrie,  mais pas de panique ! Du chef sanglant, ils n’ont que le nom.
En tous cas cette possibilité ravit le premier ministre d’extrême droite, Victor Orban, qu’il prend comme une bonne excuse pour tourner le dos à l’Europe, préférant ses “frères asiatiques”.
Tout ça pour dire, pas étonnant que le hongrois soit considéré comme l’une des langues les plus compliquées à apprendre !

 

 

SLOVÉNIE

SPECTACLE

Carmina Slovenica, chorale assez impressionnante et typiquement slovène.

 

 

POLOGNE

BANDE-DESSINÉE

Fanny Vaucher est une illustratrice suisse installée à Varsovie, ville inspirante pour laquelle elle tient un blog.
Sous forme de bande dessinées, ce blog a conduit en décembre 2013 à la publication d’un livre : Pilules polonaises.

 

pilulepolonaise

 

 

RÉPUBLIQUE-TCHÈQUE

INNOVATION SOCIALE

Depuis 2007, le service Mapy.cz propose de générer en ligne des cartes écrites en braille et de pouvoir les imprimer. Petite révolution de l’instantané pour les personnes mal-voyantes tchèques !

 

 

SLOVAQUIE

LAND ART

Landscape revisited est un projet artistique mis en place dans le village de Dubravica, au beau milieu de la Slovaquie.
8 artistes européens se sont retrouvés pendant 10 jours à l’été 2013 et ont travaillé ensemble afin de transformer ledit village en une galerie d’art à ciel ouverte ! Mais attention, une galerie tout en matériaux respectueux de l’environnement et de ses habitants.

 

 

LITUANIE

UTOPIE

Une république dans une ville.
Une utopie dans le réel.
C’est possible et ça existe à Vilnius, Capitale de la Lituanie ! Il s’agit d’Uzupis (Užupio – Res Publika) une micro-nation fondée le 1er avril 1997 par quelques artistes.
Et fondée dans les règles de l’art : Constitution, président, drapeau, monnaie,… et une fête nationale le 1er avril !

Uzupis_constitution_french

La République d’Uzupis c’est un peu l’utopie réalisée, une micro société où les gens vivent (vraiment) ensemble.

 

 

LETTONIE

BIZARRERIE

Non le prochain film de la saga Alien ne sera pas tourné en Lettonie. Mais Alien c’est ce qui est noté sur le passeport d’une partie des habitants russophones du pays (ils ne sont pas citoyens de Russie mais ils parlent le russe, nuance), qui se retrouvent donc sans nationalité dans leur propre pays. Oui c’est bizarre et non ça ne fait pas plaisir.
Rue89 nous explique en quelques lignes comment on en est arrivé là:

 

Le 15 octobre 1991, la nationalité lettone est attribuée à tous ceux qui furent citoyens lettons dans l’entre-deux-guerres, ainsi qu’à leurs descendants.
Mais que faire du million de Russes, parfois arrivés en Lettonie avant l’annexion soviétique, qui constituent la majorité dans certains endroits, comme à Daugavpils, à l’est ? Eh bien, rien. Ils deviennent apatrides. Ou plutôt, selon la loi de 1995, « non-citoyens ».
A l’heure actuelle, près de 300 000 non-citoyens vivent encore en Lettonie. Soit plus de 15% de la population.
L’interdiction d’être avocat, juge, militaire ou fonctionnaire
La procédure de naturalisation est très lourde : des examens sur la langue, la Constitution et l’histoire sont requis, ou il faut justifier d’un cursus dans une école aux enseignements en letton.
Or, une partie des russophones ne parle que très mal letton, et l’historiographie officielle crée encore le débat. Seulement 150 000 personnes ont été naturalisées depuis l’indépendance, témoignant de la lenteur des institutions.
Cette bizarrerie fait que de nombreuses différences demeurent entre citoyens et non-citoyens : parmi elles, le droit de vote et à certaines allocations, ou l’interdiction d’être avocat, juge, militaire ou fonctionnaire.

 

Le sujet demeure polémique et clivant en Lettonie et, malheureusement, les observateurs tendent à penser que la seule manière dont cette problème se résolve soit avec le temps (d’autant que le contexte actuel à l’Est de l’Europe n’est pas à l’apaisement )… Ça vous laisse donc le temps de regarder ce reportage photos publié par Le Monde et d’écouter l’émission de France inter sur le sujet )

 

 

ESTONIE

SERVICE PUBLIC

Transports Urbains
Depuis le 1er janvier 2013 Tallinn est la première capitale européenne à avoir instauré la gratuité des transports publics sur l’ensemble des lignes de bus et de tramway pour tous ses habitants.

 

Tran-sport de femmes

 

 

 

Parce que l’Europe c’est la di-ver-si-té

 

 

 

calFGFD

[shareaholic app=’share_buttons’ id=’5221517′]