Tout le monde a à y gagner : L’Europe, parce qu’elle a besoin de plus de légitimité et de visibilité, et que cela passe, entre autre, par l’éducation. Les enseignants, car la connaissance des autres systèmes éducatifs en Europe ne peut être qu’un atout. Les élèves, car ils sont les Européens de demain.

Nicolas P. Professeur dans un lycée de Lens